Comment enlever un kyste ?

  • 18 mars 2020
  • 103 vues

Parfois, il arrive de remarquer des petites boules à certains endroits sur la peau. Dans ce cas, on se pose mille questions sur ces apparitions qui peuvent se révéler être un kyste. S'il est confirmé après diagnostic, il faudra suivre un traitement adéquat. C'est donc ce que je vous invite à découvrir dans cet article qui se penche sur l'enlèvement du kyste.

Définition et symptômes d’un kyste

Le kyste est une poche ou une cavité qui se développe de façon anormale dans un organe ou dans un tissu. Il peut renfermer une matière liquide ou semi-liquide, de l’air, ou encore des organismes parasites. Le kyste a une croissance lente et son ampleur peut prendre la taille d’une balle de golf. L’apparition d’un kyste peut faire peur, mais ne présente généralement pas des risques de cancer. Les symptômes qui marquent la présence d’un kyste peuvent être de l’apparition de bosses à différentes parties du corps notamment :

  • sur le visage
  • dans le dos
  • dans le cou
  • sur les pieds
  • ou au niveau des parties génitales.

Par exemple, un kyste au niveau des reins peut ne provoquer aucun symptôme ou alors des douleurs abdominales, des urines accompagnées de sang, des douleurs au dos, etc.

Le Kyste chez la femme

Chez la femme, l’apparition des kystes se manifeste par un gonflement douloureux à l’entrée du vagin, avec des écoulements en cas d’infection. Si le kyste se situe au niveau des ovaires, la femme peut ne rien sentir, ou alors avoir des douleurs abdominales, des nausées, des règles irrégulières, etc. Les seins peuvent être également affectés avec la survenance d’une boule rigide et sensible au toucher.

Le kyste chez l'homme

Chez l’homme certains kystes peuvent ne présenter aucun signe apparent tandis que d’autres occasionnent un inconfort dû à l’inflammation des testicules.

Par ailleurs, il faut noter que les kystes apparaissant au niveau de la peau sont indolores (sans douleur). Cependant, lorsqu’ils s’infectent, ils peuvent se rompre et provoquer des douleurs. Les autres symptômes des kystes sont : une peau rougeâtre, des abcès suivis d’écoulement de pus avec des odeurs insupportables.

Types de kystes et quelques traitements envisageables pour les enlever

Les kystes peuvent se développer dans plusieurs organes et endroits du corps, d'où leur diversité. On dénombre alors plusieurs types de kystes notamment :

  • les kystes de la peau (kyste sébacé, épidermoïde)
  • les kystes du genou (kyste de Baker)
  • les kystes des parties génitales (ovaires, seins, kyste spermatique chez l’homme)
  • les kystes des reins ;
  • les kystes du pancréas, etc.

Il faut noter que la plupart des kystes ne sont pas si dangereux que l’on puisse penser. Cependant, il peut s'avérer nécessaire de s'en débarrasser pour des soucis d’esthétique ou alors pour éviter toute complication. Le traitement à faire dépendra généralement de l’emplacement du kyste et de ses symptômes. Ainsi voici quelques traitements selon le type de kystes :

Lorsque les kystes (poignets, genoux, etc.) sont douloureux, il est possible d’appliquer de la glace sur la partie concernée. Aussi, pourra-t-on y appliquer des compresses et des médicaments antidouleur comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène.

Pour enlever les kystes de la peau, le patient subira une petite intervention de drainage sous anesthésie locale. Cela est fréquent lorsqu’il s’agit d’un abcès. Le contenu de la boule sera alors vidé en faisant une fine incision ou à l’aide d’une aiguille. Au même instant, il sera ôté la paroi du kyste afin de prévenir une éventuelle réapparition. Il sera aussi nécessaire de faire une intervention chirurgicale un peu plus longue afin de faire une ablation du kyste et de permettre une bonne cicatrisation.

En ce qui concerne les kystes des ovaires, la patiente subira une chirurgie, sur recommandation du médecin. On procédera à une ablation du kyste, ou alors à une ovariectomie afin d’éviter tout risque de cancer des ovaires. Aussi, s’il s’agit d’un kyste de sein, le retrait passera par l’aspiration du liquide. En cas de réapparition, il sera nécessaire de faire des examens complémentaires pour un traitement adéquat.

Certains kystes se résorbent d’eux-mêmes sans aucun traitement (kystes de genou, des reins et bien d’autres). Toutefois pour assurer le bon fonctionnement des reins, il est nécessaire de retirer le kyste qui s’y est formé en faisant une ponction.

Par ailleurs, retenez qu’il n’existe aucun moyen particulier pour prévenir la croissance des kystes. Bien qu'ils soient inoffensifs et bénins, ils peuvent être bien gênants. En conséquence, une bonne hygiène de vie peut aider à les éviter.

Larcher Jennifer

Rédactrice Web depuis de nombreuses années, je vous partage toutes mes découvertes en termes d’actualités et même de séries. Je peux dévorer Netflix en un week-end!