La FIFA a annoncé que son système de classement mondial a été remanié afin d’éviter que les nations ne soient manipulées par les nations pour monter sur la table et obtenir des classements clés lors des tournois et des groupes de qualification.

Le système actuel utilise un score moyen basé sur une période de cinq ans. Cependant, comme les matchs amicaux valent beaucoup moins de points que les matchs de compétition, il est garanti qu’ils font baisser le score moyen d’un pays.

Certains pays ont activement évité de jouer des matches amicaux pour protéger leur score moyen, tandis que d’autres équipes – comme l’Angleterre, l’Italie et l’Espagne – jouent régulièrement plus de matches amicaux et voient leur score chuter.

La Suisse a été classée lors de la dernière Coupe du monde, le Pays de Galles s’est qualifiée pour la Coupe du monde et la Pologne s’est classée tête de série pour le tirage au sort des poules 2018.

“Cela donne, je pense, un peu plus de poids aux matches officiels et ainsi de suite, mais cela enlève aussi certains de ces déséquilibres que nous avions avant”, a dit Infantino. “J’espère qu’il sera un peu moins sujet à la critique.”

Après une période de consultation de deux ans, la FIFA a décidé d’adopter un système de classement ELO modifié, développé à l’origine pour les échecs mais maintenant également utilisé dans plusieurs sports et déjà en place pour le Classement mondial féminin de la FIFA.

Les matchs internationaux compétitifs auront toujours plus de valeur que les matchs amicaux, mais comme chaque match ajoutera ou soustraira au score total d’un pays en fonction du résultat, plutôt que d’affecter une moyenne, il ne sera pas possible de manipuler le classement en ne jouant tout simplement pas les matchs.

Les matchs joués contre des équipes en tête du classement vaudront plus de points, de même que les matches à élimination directe des grands tournois par rapport à la phase de poules.

Le nouveau classement entrera en vigueur le 19 juillet pour inclure tous les résultats de la Coupe du monde, mais la position actuelle de chaque nation sera protégée.

En comparaison avec le top 10 de l’ELO, les principales différences concernent l’Angleterre (7ème, mais 12ème avec la FIFA), la Colombie (9ème, 16ème avec la FIFA) et le Pérou (10ème, 11ème avec la FIFA) au lieu de la Suisse, du Chili et de la Pologne.

Le Brésil occupe la première place du classement ELO, devant l’Allemagne et les deux nations au Classement FIFA. L’Espagne est classée 10ème par la FIFA, tandis qu’ELO les place en troisième position.

Classement FIFA actuel (avec classement ELO)

1. Allemagne (2)
2. Brésil (1)
3. Belgique (8)
4. Portugal (6)
5. Argentine (5)
6. Suisse (14)
7. France (4)
8. Pologne (19)
9. Chili (15)
10. Espagne (3)
11. Pérou (10)
12. Danemark (16)
13. Angleterre (7)
14. Uruguay (12)
15. Mexique (18)
16. Colombie (9)
17. Pays-Bas (11)
18. Pays de Galles (22)
19. Italie (13)
20. Croatie (17)

La Suède (20ème) est la seule nation qui n’est pas dans le top 20 du Classement Mondial de la FIFA à figurer dans la liste ELO.

Cependant, le nouveau Classement FIFA ne sera pas exactement le même que le Classement ELO, car il n’aura pas d’avantage à domicile ou de marge de victoire, et il y a plus de variations dans la pondération des compétitions.

PARTAGER