Après leur victoire serrée contre l’Australie lors du match d’ouverture du Groupe C de la Coupe du Monde, la France affrontera le Pérou jeudi dans un match où ils pourraient se qualifier pour les huitièmes de finale, bien que les équipes latino-américaines aient souvent causé des problèmes à l’équipe de France.

Lors de leurs 12 derniers matches de Coupe du Monde contre des équipes latino-américaines, la France a remporté quatre victoires – dont une victoire sur le Brésil en finale de 1998 -, quatre nuls et quatre défaites.

Le premier jour, la France a battu l’Australie 2-1 pour prendre la première place du Groupe C, tandis que le Pérou, qui revient en Coupe du Monde pour la première fois depuis 1982, s’est incliné 1:0 face au Danemark.

Mais les résultats ne reflètent pas ce pour quoi la France a dû se battre ou le jeu joué par un Pérou qui manquait d’efficacité.

“Je ne pense pas que la France aime jouer contre des équipes sud-américaines. Je pense que nous pouvons leur causer des problèmes avec notre style de jeu et notre façon de gérer le ballon”, a déclaré le défenseur péruvien Miguel Trauco.

Pendant ce temps, le défenseur français Raphael Varane a déclaré qu’ils devront être agressifs et solides face à un adversaire intense.

“Nous savons qu’ils sont un adversaire qui mettra beaucoup d’intensité dans tout ce qu’ils font. Nous devrons être agressifs et solides”, a déclaré le joueur du Real Madrid. “Avant tout, nous devons défendre d’une manière plus compacte.”

Pour y parvenir, l’entraîneur français Didier Deschamps utiliserait Blaise Matuidi comme starter, qui pourrait être une forte présence au milieu de terrain. Le milieu de terrain de la Juventus a remplacé Corentin Tolisso lors du match d’ouverture.

“Blaise a montré qu’il est un leader, il a réagi comme l’entraîneur le voulait. Pour un starter régulier qui était assis sur le banc, peut-être lors de sa dernière Coupe du Monde, il a montré qu’il est un exemple à suivre”, a déclaré le milieu de terrain Paul Pogba.

Malgré son manque de rythme et de créativité face à l’Australie, la France a été la seule équipe favorite à remporter son premier match en Russie, tandis que l’Allemagne, championne en titre, a été battue par le Mexique. L’Espagne, le Brésil et l’Argentine n’ont fait qu’un match nul.

Ainsi, avec une victoire sur le Pérou, la France se qualifierait pour les huitièmes de finale avec un match à disputer en phase de groupes.

Le Pérou, pour sa part, devra prendre des risques dans sa quête de sa première victoire, une stratégie qui laisserait à la France la possibilité de contre-attaquer, aux rythmes de Kylian Mbappe et Antoine Griezmann.

“Nous savons donc à quoi nous attendre”, a déclaré l’attaquant Olivier Giroud, en référence à la défaite 3:2 qu’ils ont subie lors d’un match amical en mars dernier.

La France pourrait se qualifier pour les huitièmes de finale si elle battait l’équipe des Incas et si le Danemark faisait au moins match nul contre l’Australie.

Le Pérou, qui a battu la France 1:0 lors d’un match amical en 1982, dépendra en grande partie de l’attaquant Paolo Guerrero, qui a été remplaçant contre le Danemark.

Le jeune homme de 34 ans, qui a pu disputer la Coupe du monde après qu’un tribunal fédéral suisse a temporairement levé une interdiction de 14 mois pour dopage, commencera probablement contre la France après avoir fait la différence et a presque marqué quand il est sorti du banc lors du premier match du Pérou.

PARTAGER