Lidl en danger! Cette cliente brise le silence sur le traumatisme subi dans un magasin!

Lidl

D’ordinaire, Lidl a plutôt une bonne réputation. Hélas, cette histoire met un frein au prestige de l’enseigne. On vous dit tout !

Lidl dans la tourmente !

Une histoire incroyable

Lorsqu’Anna Palmer se rend dans le Lidl proche de chez elle, elle ne doute pas un seul instant qu’elle va vivre un enfer. En effet, habituée à se faire ses courses dans l’enseigne discount, la jeune mère de famille a ses habitudes en rayon. Il faut dire que le magasin se plie toujours en quatre pour faire kiffer ses habitués. Grâce aux nombreux catalogues, Footix apprend les bons plans prévus pour les semaines à venir. Et on en redemande ! Hélas, ce drame risque sérieusement d’entacher le moral des clients !

Alors qu’elle s’apprête à remplir son panier, quelqu’un lui glisse à l’oreille “Bonjour, pouvez-vous me suivre dans l’une des arrière-salles pour que je puisse avoir un mot avec vous ?” En voilà une demande étonnante. Mais qu’a-t-elle fait pour qu’on la convoque dans cet endroit de son magasin Lidl, et surtout à l’abri des regards. Terrorisée, elle le suivra comme un automate. Néanmoins, elle va avoir un déclic. Comme elle l’explique aux confrères de Footix, sa sécurité prévaut. Donc, à l’aide d’une application sur son smartphone, elle va tout enregistrer. L’objectif est clair : “me protéger ou me défendre si quelque chose se passait

L’arroseur arrosé !

Soudain, la mémoire lui revient. Une semaine plus tôt, elle avait déjà trouvé les agissements des vendeurs de ce Lidl plus qu’étranges. Victimes de vol à répétition, les responsables de l’enseigne ont tenu à vérifier le contenu des  paniers de course de certaines clientes. Malheureusement, Anna Palmer en faisait partie. Après avoir rédigé un mail à l’intention de la direction de Lidl, elle va raconter cette anecdote sur les réseaux sociaux. Cependant, elle prend garde de ne pas citer le nom de ceux qui ont procédé à la fouille.

Une fois ce sentiment de malaise passé et n’ayant rien de suspect à déclarer, elle pensait que l’histoire oubliée. Du moins, de son côté, c’était le cas ! Visiblement pas de celui de Lidl. Manifestement, dès son retour, elle est identifiée comme persona no grata. En somme, cette convocation dans l’arrière-boutique servait à lui demander de quitter le magasin sans faire de vague. Hélas, ils ne s’attendaient pas à déclencher ce tsunami médiatique. Bredouille et démolie, elle met au courant sa fille. Ensemble, elles décident que l’affaire est trop grave pour être de nouveau dissimulée au grand public. Publiée dans la presse nationale britannique, Footix se demande qui aura le dernier mot !

 

 


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.