Alimentation: Le Riz, 5 grosses erreurs que nous faisons tous pour le cuire (à éviter impérativement)

Envie de riz pour votre prochaine préparation ? Pensez à éviter les erreurs suivants pour que votre recette soit parfaitement réussie !

Riz Alimentation
Source : DR

A l’heure où l’alimentation Healthy est très appréciée, le riz est devenu un élément indispensable de nos repas. Qu’il soit utilisé en accompagnement pour un met élaboré que vous avez préparé ou en tant que plat principal, il s’insère facilement à nos petites habitudes alimentaires. Et cela pour le bonheur des petits comme des grands. Bien sûr, la réussite de votre préparation repose principalement sur sa cuisson. Les techniques sont très variables, en fonction du type de riz que vous avez choisi pour votre recette. Alors comment ne pas rater la cuisson de cet ingrédient aux multiples atouts santé ?

Que vous envisagiez de les faire bouillir ou de les sauter, certaines bases s’appliquent toujours à la cuisson du riz. Mais attention, certains gestes que nous avons d’habitude peuvent altérer la qualité de cette préparation. Quelles sont les erreurs à ne jamais commettre pour la préparation de votre riz ? Chez Footix, nous avons fait le tour du sujet pour vous. Découvrez ces petites erreurs que nous pouvons tous faire et qui ne sont pourtant pas adéquates pour la cuisson du riz !

Tremper ou laver ?

La préparation du riz est une étape aussi importante que sa cuisson. Et pour cause, c’est ce qui détermine la texture de ce dernier par la suite. Deux options s’offre à vous. Et quelle que soit celle que vous décidiez d’utiliser, il est important de s’en tenir à une seule d’entre elles. Le fait de passer de l’un à l’autre pourrait en effet altérer votre recette. Si vous prévoyez de faire une recette de riz cuit nature en accompagnement, il est généralement préférable de laver et rincer uniquement votre riz. Quelques minutes qui élimineront les résidus qui peuvent s’y être posé sans changer la texture de l’ingrédient.

Le fait de tremper le riz facilite sa cuisson. En même temps, cela le rend plus mou. Vous ne pourrez d’ailleurs pas faire marche arrière si vous optez pour cette option. Attention toutefois à l’effet que cela peut produire au niveau nutritif. En effet, le riz trempé perd de son amidon et donc de ses éléments nutritifs. L’idéal est donc de décider bien à l’avance de ce que vous souhaitez faire pour être sûr des étapes de préparation. D’autant plus que cela facilite le reste de la réalisation de votre recette par la suite !

Se tromper de liquide de cuisson

Après la préparation en amont, il est temps de penser à la cuisson à proprement parler. La première erreur à éviter : choisir le mauvais liquide de cuisson. S’il n’y a pas de bonne réponse à cette question, sachez que tout dépend du type de riz que vous préparez et de la recette que vous souhaitez faire. C’est à partir de ces options que vous pourrez déterminer les composants du liquide de cuisson que vous allez utiliser.

D’une part, les bouillons et eau épicées sont les plus fréquemment conseillés pour faire du riz. Ces dernières donneront plus de goût à votre préparation et faciliteront la préparation à proprement parler. D’un au côté, vous pouvez opter pour une préparation rapide avec seulement un peu d’huile d’olive et de sel. Si le goût n’est pas aussi élaboré qu’avec les autres liquides de cuisson, c’est une option déjà satisfaisante.

Ne laissez pas trop cuire votre riz !

Le temps de cuisson est également essentiel pour réussir votre préparation de riz. Comme nous l’avons mentionné plus haut, tout dépendra de la recette et du type de riz que vous utilisez. Si Footix peut vous donner un conseil, c’est toutefois de ne pas laisser votre préparation trop longtemps sur le feu. Il faut dire que le riz bouilli et trop cuit n’est pas toujours agréable à déguster. Il faudra donc faire attention à ce détail pour éviter que votre préparation ne soit ratée. D’autant plus que les erreurs de cuisson peuvent être très difficiles à réparer.

Si vous avez l’habitude de remuer votre riz, c’est une habitude qu’il faudra également éviter durant la cuisson. Sachez que cette pratique ne fait que modifier la texture de votre préparation. Le mieux à faire est donc de mettre juste ce qu’il faut d’eau dans votre casserole et d’attendre que le riz soit assez cuit pour être utilisé pour votre plat ! Rien de bien sorcier en soit même s’il faut être sûr de votre technique afin que votre riz ait la bonne préparation. Si vous avez un doute sur le sujet, vous pouvez toujours prendre les consignes de cuisson sur la boîte de riz pour votre préparation. De quoi vous éviter des désagréments !


Nina Raveloson

Très polyvalente, je rédige pour tous les domaines, vous retrouverez des astuces de grand-mère, un peu de People, mais également du jardinage, puisqu’il s’agit de ma grande passion. Les actualités généralistes et décontractées seront aussi au programme.