A deux mois de son coup d’envoi, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) doit trouver en urgence un pays hôte: elle n’aura pas lieu au Maroc, pour en avoir demandé le report à cause d’Ebola. Le Qatar semble le pays le plus à même de recevoir la compétition et a fait acte de candidature.

La coupe d’Afrique des nations n’a plus de pays hôte

Réuni le mardi 11 novembre 2014, au Caire, le Comité exécutif de la Confédération Africaine de Football a confirmé le refus du Maroc d’accueillir la prochaine Coupe d’Afrique des Nations 2015, du 17 janvier au 8 février 2015

Le Maroc qui devait être le pays organisateur de l’événement avait demandé à plusieurs reprises à la CAF le report de la CAN (17 janvier-8 février) à cause de l’épidémie d’Ebola. La CAF n’a jamais voulu changer d’avis et a donc retirer l’organisation de la compétition au Maroc et en a exclu aussi la sélection nationale en attendant d’autres sanctions à venir.

La CAN opposera 16 équipes (15 pays qualifiés plus le pays hôte). Les derniers qualifiés seront connus après les ultimes journées des matches éliminatoires, les 14/15 et 19 novembre.

Quel pays sera en mesure de remplacer le Maroc ?

Trois pays pourraient être sur les rangs pour organiser cette CAN en moins de deux mois, dont l’Angola,le Gabon et le Qatar. L’Angola avait organisé la compétition en 2010 et le Gabon a coorganisé l’édition 2012 avec la Guinée équatoriale ces deux pays ont donc les infrastructures nécessaire à l’organisation.

“Le Comité exécutif a pris note de la réception, le 10 novembre, de quelques candidatures d’associations nationales confirmant leur souhait d’organiser la compétition 2015 aux dates arrêtées”, s’est bornée à affirmer la CAF dans un communiqué publié sur son site internet. “Ces candidatures sont actuellement à l’étude, le Comité exécutif finalisera la sélection de l’association nationale retenue sous peu, et confirmera le lieu et la date du tirage au sort de la phase finale par la même occasion”, poursuit le texte.

Le Qatar seul possibilité crédible

Le Qatar a sans aucun doute fait acte de candidature, l’Emirat possède suffisamment de stades au normes internationales pour accueillir la compétition et les moyens suffisant pour l’organiser en aussi peu de temps. Mais l’enjeu ici pour le Qatar c’est de montrer au monde qu’elle pourra organiser dans les meilleures conditions possibles la Coupe du Monde 2022. On le sait, il suffit de lire les dernières déclarations (en off – Qui déclare que la Coupe du Monde 2022 ne se fera pas au Qatar) de Sepp Blatter, l’organisation de cette Coupe du Monde est de plus en plus remise en question avec l’opposition des clubs européens a tout changement de date de la compétition.

C’est une chance unique qui se présente au Qatar pour essayer de convaincre l’opinion international de lui laisser l’organisation de du Mondial 2022.

PARTAGER