Vianney “The Voice” : lassé d’être attaqué, il brise le silence et dévoile son état de santé

Vianney “The Voice” : lassé d’être attaqué, il brise le silence et dévoile son état de santé
© Capture d'écran TF1 / The Voice

Décidément, rien ne se passe comme prévu dans cette saison de The Voice. Et c’est le petit dernier, Vianney, qui va en faire les frais !

Vianney intenable dans le fauteuil rouge !

Un protocole sanitaire compliqué


En ce début d’année 2021, tous les rumeurs circulent sur l’émission The Voice. Il faut dire que la précédente édition des enfants avait donné du fil à retordre à la production. Personne ne s’attendait à ce que Jenifer tombe malade. Et surtout à l’approche de la grande finale ! Obligée de rester confinée chez elle, la chaine improvise une solution dans l’urgence. Dans un premier temps la visioconférence lui permet de ne pas louper une miette du prime. Et puis ses copains coach viennent en renfort pour entrainer ses petits poulains. Malheureusement, cela n’a pas suffi à convaincre les téléspectateurs. Cette année, il est hors de question que la situation se reproduise. Surtout que TF1 a recruté un nouveau juré en la personne de Vianney !

Pour faire les choses bien, la production met les moyens. D’une part, lors des auditions à l’aveugle, il n’y aura pas de public. Puis, pour les candidats stressés, interdiction formelle que les proches viennent les soutenir physiquement. Heureusement, les nouvelles technologies aident au visionnage des images. Lorsqu’un des fauteuils rouges se retourne, c’est l’explosion de joie presque en direct ! D’ailleurs, en coulisses, Footix se rend compte que l’équipe technique est un soutien indéfectible pour les (futures) jeunes recrues. Sur le plateau, Vianney et ses copains découvrent une nouvelle règle. Le blocage. Voilà de quoi s’amuser un peu en cette période sanitaire compliquée !

Or, comme chaque nouvelle arrivée, il y a un problème avec les salaires. Surtout le doyen Florent Pagny revient dans l’émission de Nikos. Alors, comment le petit dernier va-t-il accepter d’être le moins payé des quatre ? Certes, Vianney connait peu les règles du programme mais il va s’adapter. Après tout, il a les compétences musicales pour dénicher et épauler le futur grand vainqueur de cette saison de The Voice. Hélas, au fur et à mesure des auditions à l’aveugle, le vent ne va pas tourner en faveur. Footix fait le point !

Une attitude qui agace au plus haut degré

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nikos Aliagas fan (@nikosaliagas_fan)

À l’écran, les téléspectateurs de The Voice sont ahuris de son comportement. Quand Vianney aime, il ne se retourne pas. En effet, il préfère observer l’attitude de ses petits camarades. Quitte à les bloquer au dernier moment afin qu’il ne décroche pas le talent dans leur équipe. Quelle drôle de façon d’agir.  De plus, lorsqu’il donne son avis après la prestation, on a du mal à comprendre où il veut en venir. Même les candidats sont souvent déboussolés par le choix de ses mots.

Sans contexte, ce sont ses gestes qui déroutent le plus les équipes techniques. Il bouge tellement sur son fauteuil que même les caméras n’arrivent pas à le suivre. Jamais assis correctement, on dirait un petit garçon dissipé. Les pieds sur le fauteuil ou bien même sur le buzzer, on est loin de l’attitude digne d’un Florent Pagny. Pour Amel Bent, ça en est trop. Déjà que Vianney la prive de candidats, il lui donne le tournis. Excédée, elle va le comparer à un petit chat et se moque de lui en lui offre une pelote de laine rose. Au lieu de la bloquer, il ferait mieux de faire ses griffes dessus !

Hors antenne, Vianney essaie de justifier comme il le peut. Bien sûr qu’il respecte les candidats et ses amis coachs. Mais c’est comme ça, il est hyperactif, il a besoin de bouger pour se sentir exister. Est-ce que cela va réussir à convaincre le public ? Sur les réseaux sociaux, les commentaires sont de plus en plus durs !

Comment se racheter ?

De son côté, la rédaction de Footix attend de voir comment il va coacher ses poulains en vue des battles.  En fait, quelque part, ses fans souhaitent de cœur qu’il les mène à la finale. Juste histoire qu’il se venge des fauteurs de trouble qui le dézingue pour un oui ou pour un non.

Dès lors, Vianney nous confie que malgré quelques couacs, l’ambiance de tournage était vraiment agréable “On s’est vraiment marrés. Il y a eu de véritables fous rires que TF1 ne pourra même pas diffuser. Ça partait dans des directions qui ne sont pas montrables à une heure de grande écoute” Voilà qui est dit !

 


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.