Scènes de ménages: La production met en garde fortement Grégoire Bonnet et Amélie Etasse

  • 14, octobre 2020 à 18h22
  • Deborah Attias
Scènes de ménages: La production met en garde fortement Grégoire Bonnet et Amélie Etasse

Quel succès ! Tous les soirs, Scènes de ménages bat tous les records d’audience. Aussi, la production prévint Grégoire Bonnet des risques !

Scènes de ménages : une série culte

Un scénario bien ficelé

Impossible de passer à côté de Scènes de ménages. En effet, chaque couple se retrouve un peu dans les personnages. De plus, au vu des situations décrites, elle peut évoquer des souvenirs aux uns et des fous rires aux autres. Quoiqu’il en soit, elle possède tous les ingrédients du succès. Et chaque soir, M6 est ravie de constater de l’engouement qu’elle provoque, toutes générations confondues. Car c’est bien cela dont il est question. Tout le monde y trouve son compte. Pourtant, en coulisses, le défi était de taille.

Comment arriver à fidéliser un public ? De fait, depuis la présence des plateformes de streaming comme Netflix, les téléspectateurs sont devenus de plus en plus exigeants. Si les policiers ont longtemps eu le vent en poupe, la description du quotidien est un facteur de réussite. C’est pourquoi, le casting de Scènes de ménages n’a pas été fait au hasard. Au début, c’est Audrey Lamy qui se démarquait. Depuis son départ, Grégoire Bonnet et son acolyte Amélie Etasse ont repris le flambeur. Mais cela n’a pas été facile tous les jours !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Grégoire Bonnet (@gregoirebonnet.off) le

Pour durer, quel est le prix à payer ?

Les auteurs de Scènes de ménages rivalisent d’imagination pour surprendre les acteurs. Comme l’atteste le bêtiser de fin d’épisode, la bonne humeur est de circonstance sur le plateau. Pour le comédien Grégoire Bonnet, le défi était de taille. Si ce dernier est un homme de théâtre, il n’est pas forcément coutumier du rythme effréné des tournages pur la télévision. Malgré sa participation à Nina, cette expérience aura eu le mérite de montrer l’étendu de son talent. Dès lors, la production les a mis en garde sur les dommages collatéraux de la célébrité.

Le risque était énorme. Vu le couple qu’il forme avec sa partenaire Amélie Etasse à l’écran, ils devaient se préparer aux critiques positives comme négatives. Aussi, cela revient “à se faire assassiner pendant un an.” Passé cette période critique, tout semble être rentré dans l’ordre. Maintenant, ils sont habitués à se faire reconnaitre dans la rue. Comme le reconnaissent volontiers les acteurs, “Il y a un énorme phénomène autour de Scènes de ménages, c’est impressionnant.” 

Pour s’approprier leur rôle, ils ont dû travailler d’arrache-pied. Comme le confiait récemment Grégoire Bonnet, ce n’était pas gagné d’avance. “Il fallait forger une complicité, comprendre nos personnages.” Pour toujours présents dans le cœur des Français, les costumes comme les répartis sont devenus cultes. Donc, le pari est réussi. Longue vie à Scènes de ménages !