Cyril Hanouna : il dézingue une invitée comme jamais dans TPMP ! On vous dit tout

Cyril Hanouna : il dézingue une invitée comme jamais dans TPMP ! on vous dit tout
© C8 / TPMP

Cyril Hanouna a mille idées à la seconde ! Mais comme le prouve cette séquence mythique, il est le seul maître à bord !

Cyril Hanouna

Dix ans de séquences hallucinantes

Depuis qu’il est aux manettes de Touche Pas à Mon Post ou Balance Ton Post, Cyril Hanouna sait s’entourer. Du reste, dans cet article, Footix vous racontait qu’il recrute les plus belles femmes de France mais pas seulement. En effet, d’un point de vue politique, ceux qui participent souvent ne sont pas du tout du même bord politique. Et c’est tant mieux ! Grâce à ces derniers, les téléspectateurs ont un point de vue différent sur l’actualité même s’il n’est pas rare que le ton monte entre certains.

Ces dernières heures, Footix a pu découvrir à quel point Eric Naulleau et Raquel Garrido ne pouvaient plus se voir en peinture. Tout commence par la venue de Jean-Luc Mélenchon dans l’émission de la veille puisque ce dernier a refusé catégoriquement de croiser l’ami d’Eric Zemmour. Dès lors, il était donc presque évident que les deux rivaux s’affrontent le lendemain. Au milieu de tout ça, Cyril Hanouna essaie tant bien que mal de maintenir un équilibre sur le plateau. Mais parfois c’est lui qui perd le contrôle !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyril Hanouna (@cyrilhanouna)

Un caractère volcanique

Chacun sait que lorsque Baba ne supporte pas quelqu’un, il le fait savoir. De même, lorsque le concept d’une émission ne lui plaît, il fait tout ce qu’il a en son pouvoir pour la réduire en miettes. Footix l’a encore constaté récemment dans deux cas concrets. Tout d’abord, le premier concerne Arthur. Si les deux hommes ont déjà travaillé ensemble, aujourd’hui ils n’arrivent plus à accorder leur violon. Au moment de sa diffusion, la parodie proposée par Cyril Hanouna avait fait couler beaucoup d’encre.

Mais ce n’est pas la seule fois où Cyril Hanouna demande des comptes. Lorsqu’il apprend des choses sur le comportement de Karine Le Marchand, il en profite pour la tacler en beauté. Pas là pour se défendre, elle tient cependant à mettre les points sur les I avec ses détracteurs. Et pour ça, elle n’hésitera pas à faire intervenir M6. Menacé de poursuites, Baba a l’air d’avoir changé de cible. Enfin…pour le moment !

Parfois, ce sont même les hautes instances de la télévision qui s’en prennent à lui. En effet, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel avait beaucoup de choses à lui reprocher. Après un procès retentissant avec la société de production de Cyril Hanouna, les hautes instances ont finalement perdu la bataille contre l’enfant terrible du PAF. Jusqu’où ira-t-il ?

Sitôt invitée, sitôt recadrée

Ce n’est pas la première fois que Thaïs d’Escufon vient affronter les chroniqueurs de Cyril Hanouna. Il y a quelques jours, elle avait déjà tenu des propos qui avaient marqué les téléspectateurs. Alors, cette fois, pour la répondre il y a un responsable politique. Il s’agit d’une des portes-paroles de LREM alias Maude Bregeon.  Alors que le débat autour du séparatisme vient de s’achever, il est de plus en plus question de dissoudre des associations jugés dangereuses. Comment faire le tri parmi celles qui existent ? Comment ne pas froisser l’égo des adhérents tout en protégeant la liberté de chacun ? Ce débat épineux va prendre une tournure à laquelle personne ne s’attendait.

Dès lorsqu’elle apprend que la sienne est dans le collimateur, Thaïs d’Escufon s’emporte. Elle se justifie comme elle peut “c’est une atteinte à la liberté d’expression, à la liberté d’association.” Puis elle précise aussi que ce n’est pas trop légale cette affaire “Juridiquement parlant, vous n’avez pas les outils pour le dissoudre. Si vous le faites c’est pour des raisons politiques et idéologiques.” Voyant que la situation est sur le point de dégénérer entre les deux femmes, Cyril Hanouna prend la parole. Et ce qu’il s’apprêté à dire, va mettre de l’huile sur le feu.Vous avez souvent des actions où vous outrepassez vos droits. Vous n’êtes pas les garants de la France” Un exemple va notamment le faire sortir de ses gongs.

Maud Bregeon rappelle que même si nous sommes en démocratie, “l’incitation à la haine, l’incitation au racisme” n’a pas lieu d’être. En guise d’exemple, elle rappelle que le type de revendications de Génération Identitaire dépasse les bornes des limites. Agacé par ce qu’il vient d’entendre, Cyril Hanouna souhaite clore le sujet. Il balance à Thaïs d’Escufon un mythique “Vous vous prenez qui, vous ne pouvez pas vous faire justice à vous-même !” Voilà qui dit et clair !


Avatar

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.