Balance Ton Post : Cette policière cagoulée dévoile un témoignage Glaçant et terrible

  • 17, octobre 2020 à 22h15
  • Deborah Attias
Balance Ton Post : Cette policière cagoulée dévoile un témoignage Glaçant et terrible

Balance ton Post est une émission de débat très suivie. C’est pourquoi, le témoignage de cette invitée va bouleverser le public.

QUID de Balance Ton Post

Tout le monde donne son avis !

Tous les jeudi soir, Cyril Hanouna revient sur les faits qui animent la société. C’est pourquoi, vu la tension de ces dernières semaines, il a décidé d’organiser un numéro spécial de Balance ton Post sur la violence. Cette année 2020 en a été l’exemple. D’abord, la situation sanitaire qui se dégrade fortement. Puis, les manifestations s’enchainent sur le port du masque ou bien ce qui se passe à l’étranger. On pense notamment au mouvement Black Lives Matter qui avait provoqué l’émotion dans le monde entier.

En France, la violence prend diverses formes. Cependant, rares sont les moments où la police s’autorise à s’exprimer sur les coulisses de certains événements dramatiques. C’est pourquoi, pour la première fois depuis un long moment, Cyril Hanouna a voulu leur donner la parole. De fait, celle qui a accepté de parler a le visage masqué. Les équipes techniques de Balance ton Post ont même pris soin de changer sa voix.

Une vocation qui tourne au cauchemar

Quand elle prend son service, Isabelle ne sait pas sur quoi ou sur qui elle va tomber. Pourtant, elle constate que le vent tourne. La moindre altercation devient prétexte à évoluer de manière violente. “À une époque, quand vous n’étiez pas d’accord avec quelqu’un lors d’une soirée, ça se ‘fritait’ comme on dit. Aujourd’hui, on sort un couteau, on sort une barre de fer?” Aussi, lorsque les gens la voient, ils auraient plus tendance à l’insulter qu’à la remercier d’être présente sur les lieux. Selon elle, la raison est évidente. Aujourd’hui, plus personne ne craint l’uniforme. Au contraire, on la condamne d’avance pour avoir choisi cette vocation.

Passionnée par ce qu’elle fait, Isabelle ne compte pas se reconvertir. Fière de défendre la veuve et l’opprimé, elle résume son métier ainsi  “Moi, je suis officier de police judiciaire. J’ai mis des péd*philes en prison“Malgré le danger dans son quotidien, elle estime qu’il est pourtant essentiel pour combattre les fléaux de la société. . Enfin, elle estime que le procès d’intention qu’on leur fait est profondément injuste. En se rendant sur le plateau, elle compte bien le prouver. Face à la stupeur du public de Balance Ton Poste, elle estime être la principale victime de ce délit de faciès

Un témoignage rare que vous pouvez voir en replay sur C8 !