Plus de 50 fédérations africaines votantes sont invitées à montrer leur unité en tant que continent et à soutenir la candidature du Maroc à l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2026.

Les Nord-africains sont confrontés à une candidature conjointe des Etats-Unis, du Canada et du Mexique, le pays hôte devant être choisi lors du Congrès de la FIFA à Moscou mercredi.

Le Libéria, la Namibie et le Zimbabwe se sont récemment engagés à soutenir la candidature nord-américaine, dont les responsables ont passé du temps la semaine dernière à courtiser des responsables de la COSAFA en Afrique australe.

Mais cette décision n’a pas été très bien accueillie par certains Africains, l’ancien attaquant sénégalais et attaquant de Liverpool El-Hadji Diouf invitant les dirigeants du continent à se tenir la main mercredi au moment du vote.

Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF) Ahmad a également demandé aux électeurs de “faire preuve de cohésion au sein de notre continent” : “Je pense qu’il y a une obligation de rester au sein de notre famille. Mais bien sûr, c’est un choix individuel.”

Les dirigeants marocains et nord-américains rencontrent aujourd’hui les électeurs de cinq des six instances continentales de la FIFA, avant de se présenter devant l’UEFA mardi à Moscou.

PARTAGER