Kylian Mbappe a annulé un but de Julian Green pour les Etats-Unis lors d’un match amical 1:1 à Lyon samedi soir.

Ce résultat marque la première fois que les Etats-Unis n’ont pas perdu contre les Français en quatre tentatives et envoie l’équipe de Didier Deschamps à la Coupe du Monde sur une note basse après ne pas avoir battu une équipe américaine inexpérimentée.

Les Etats-Unis ont résisté à une tempête précoce des hôtes dans les 10 premières minutes, Paul Pogba frappant le poteau et Olivier Giroud voyant un penalty légitime s’agiter avant de se créer une bonne occasion sur un coup de pied arrêté à Zack Steffen.

La défense américaine a été mise à l’épreuve tout au long de la rencontre, mais Mbappe a tenu bon pendant que Mbappe passait à côté d’un centre de Benjamin Mendy à la 26e minute et Antoine Griezmann s’est retrouvé seul au sommet de la surface de réparation.

Et juste avant la mi-temps, les Etats-Unis ont trouvé un début de match entièrement contre le cours du jeu lorsque Green a battu Hugo Lloris au premier poteau après que Djibril Sidibe a égaré un centre de Shaq Moore.

Ce but était le premier de Green pour l’équipe nationale américaine depuis le 11 octobre 2016 et le premier marqué par un Américain contre la France.

Les Français sont sortis avec l’intention de commencer la deuxième mi-temps, mais ce sont les Etats-Unis qui semblaient avoir marqué de nouveau, mais Bobby Wood s’est fait siffler un hors-jeu après avoir trouvé un autre centre de Moore.

Matt Miazga et Giroud ont tous les deux été sous-entraînés à l’heure de jeu après que les deux têtes se sont affrontés pour un centre après un coup de pied de coin et ont été laissés dans le sang et ont besoin de soins médicaux avant de quitter le terrain.

Sur un centre de Benjamin Pavard, Mbappe trouvait enfin le fond du filet sur un centre de Benjamin Pavard.

Le joueur lyonnais Nabil Fekir jouant devant son public a failli mettre la France en tête quelques minutes plus tard, forçant Steffen à un bel arrêt d’un coup franc de curling de 25 mètres qui se dirigeait vers le but.

Les Etats-Unis ont obtenu le résultat malgré le fait qu’ils n’ont pas créé une seule occasion dans le match et qu’ils n’ont que 26% de possession de balle. Steffen a terminé avec sept arrêts dans le match, le plus par un gardien américain depuis Brad Guzan le 25 juillet 2015 contre le Panama dans un match qui s’est également terminé 1-1.

La France débute la Coupe du monde contre l’Australie le 16 juin.

PARTAGER