Sophie Davant “Affaire conclue”: Elle va dézinguer cette experte!

Sophie davant

Aux commandes de son émission Affaire conclue, Sophie Davant est intraitable sur les fautes de français. Elle va encore nous le prouver !

Sophie Davant attaque là où ça fait mal !

Un moment de partage

Lorsqu’on participe à Affaire conclue, on a souvent la chance de rencontrer des experts. Capables d’évaluer nos objets en une fraction de seconde, on se rend compte à quel point il a de la valeur. Aussi, lorsque Séverine se présente devant Sophie Davant, elle est vraiment fière de nous montrer sa perle rare. Héritée de sa grand-mère, la presque trentenaire nous explique que la décoration, c’est une affaire de famille. Voici le portrait émouvant qu’elle dresse de son aïeule “elle a un peu une caverne d’Ali Baba, elle aime les objets, c’est une ancienne chineuse”

Face à la présentatrice émerveillée, le commissaire-priseur Delphine Fremaux-Lejeune commence son analyse. Datant de l’époque Napoléon III, la valeur de l’objet ne fait aucun doute. Malheureusement, la spécialiste va rapidement être interrompu dans son exposé. Il a suffi d’un infime détail pour que la goutte déborde du vase. Quand elle nous précise qu'” il s’agit d’un écritoire, en latin ça se dit ‘ scriptorium”  Sophie Davant réagit immédiatement en s’insurgeant contre la gaffe monumentale de son experte. “UNE écritoire non ?” dit-elle en détachant chaque syllabe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

Un moment de gêne mythique

Comme pour appuyer ses propos, l’animatrice d’Affaire conclue précise que la vendeuse n’a pas fait de fautes. Elle va donc la féliciter en déclarant”Elle l’a très bien dit d’ailleurs” Face à l’embarras croisant du commissaire-priseur, Footix se demande si elle va réussir à finir sa phrase sans bégayer ou bien sans s’y reprendre à deux fois. Même pour Séverine, une étrange sensation s’empare d’elle. Elle va balbutier un merci à l’adresse de Sophie Davant tout en regardant Delphine Fremaux-Lejeune de manière compassionnelle.

Dès lors, son discours s’embrouille et on ne sait pas très bien où il nous mène. ” Si vous avez besoin de le déplacer vous le refermez, il a sa petite clef… ou elle a sa petite clef je ne vais pas m’y faireEt vous, qu’en pensez-vous ? Sophie Davant aurait-elle dû s’emporter de la sorte ? Après tout, une petite étourderie de genre ne doit pas prendre des proportions aussi dramatiques. Mais le débat est entier. Souvent reprise pour son mauvais caractère, elle répond à ses détracteurs sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, ce ne sont pas les seuls à émettre des critiques puisque sa propre fille Valentine l’a coincé là-dessus. Alors, qui aurait le dernier mot, la présentatrice ou bien les téléspectateurs ? Suite au prochain épisode !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.