Alimentation: Arrêter trop brutalement le café peut être dangereux pour la santé, on explique tout

Alimentation: Arrêter trop brutalement le café peut être dangereux pour la santé, on explique tout

Alimentation: Pas facile de gérer sa consommation de café quand on est accro ! Heureusement, il existe quelques astuces que nous vous donnons maintenant.

Qu’on aime ta saveur, café !

Alimentation: Des effets pervers

Il existe de nombreuses manières de boire son café. Tout va dépendre de nos habitudes. Certains le préfèrent avec du lait. D’autres le consomment avec beaucoup ou sans sucre.  Aussi, commençons par décrire la sensation de bien-être lorsque l’heure du café arrive. Réputé pour nous stimuler dès le lever, ce breuvage libère ce qu’on appelle joliment “les hormones du bonheur”. En termes scientifiques, il s’agit de la dopamine et l’adrénaline. Malheureusement, prise avec excès, la boisson chaude peut avoir un impact sur notre santé. Au fur et à mesure, une forte accoutumance se développe. On a tous déjà entendu l’un de ses proches dire “moi je suis incapable de commencer ma journée sans un café“. Même si vous en êtes conscient, nous vous recommandons de ne pas essayer d’arrêter trop brutalement.

Une fois que l’organisme s’habitue à sa dose de caféine, difficile de s’en libérer. Même si elle est temporaire, cette sensation de bien-être peut littéralement devenir une drogue. Quand on est anxieux, on considère même que le café arrive à apaiser certaines situations. Pire, il serait un coupe-faim extraordinaire. Or, en tant que grand consommateur, on peut rapidement tomber dans un cercle vicieux dont il est difficile de se dépêtre. De fait, presque automatiquement après une tentative de sevrage, une énorme lassitude débarque sans crier gare. Rien ne semble trouver grâce à nos yeux donc notre comportement peut devenir imprévisible (nervosité, sensibilité, etc.) Sans compter les céphalées qui peuvent nous rendre irritable. Autant le dire tout de suite, à ce moment, c’est l’adénosine qui prend le relais sur son ennemi juré la dopamine. Aussi surnommée “l’hormone de la fatigueelle use moralement autant les proches que les consommateurs de café frustrés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nurşah✨ (@home.enn) le

Alimentation: En route vers une nouvelle vie !

Une fois cette période de turbulences passées, on se sent mieux. D’abord, au niveau de l’hygiène dentaire, vous retrouverez votre sourire d’autan. À l’instar des fumeurs, les dents sont les premières impactées lorsque vous buvez trop de café. Ensuite, en ce qui concerne la gestion des sautes d’humeur, le corps va apprendre à réagir naturellement et non plus de manière mécanique. Aussi, les pulsations cardiaques retrouveront un rythme de croisière. Les pensées trop négatives ainsi que les insomnies s’envoleront.

Bien entendu, vous l’avez compris, on ne vous conseille d’arrêter totalement d’en consommer. Mais c’est comme tout. En boire en quantité raisonnable, c’est un bon début pour démarrer sa journée du bon pied ! Vous pouvez essayer de le remplacer par d’autres choses. On pense notamment à un bol de céréales ou bien un fruit. Si vous aimez manger salé le matin, un jus de fruit pressé vous donne toutes les vitamines dont vous avez besoin. En somme, le café, c’est bien mais  avec modération bien sûr !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.