Nouveau confinement: Roselyne Bachelot met le pied dans le plat dans son discours !

Nouveau confinement: Roselyne Bachelot met le pied dans le plat dans son discours !
© Crédit photo : Maxppp

Les discours se succèdent depuis quelques semaines au sein de l’Etat. Chaque responsable se doit de rendre des comptes quant à la stratégie à adopter face à la pandémie. De quoi rassurer les français mais également répondre aux questions qui peuvent se poser à mesure que le temps passe. Une démarche nécessaire en cette période de vacances scolaires. Mais une question revient encore et encore concernant la gestion de la crise : faut-il un nouveau confinement pour se sortir de cette pandémie ?

Alors que Roselyne Bachelot s’exprime pour la première fois depuis quelques semaines, la ministre de la culture évoque justement le sujet. Il faut dire que les personnalités publiques n’en parlent pas souvent. Un nouveau confinement est d’ailleurs considéré comme un sujet qui fâche. Ainsi de peur de susciter la colère des français, il est préférable de ne pas le mettre en avant. Une stratégie que cette dernière semble avoir oubliée. Alors, y aura-t-il une telle éventualité ? On vous donne les réponses !

Une promesse de réouverture à petite échelle

Roselyne Bachelot a toujours été très optimiste quant à cette situation. La ministre a d’ailleurs fait part de son envie de retrouver un quotidien normal pour les français plutôt que de parler d’un nouveau confinement. C’est donc dans cette optique qu’elle a commencé à parler de son envie de tester la réouverture des salles de spectacles. Une occasion de mesurer la propagation de l’épidémie mais aussi de déterminer si les mesures utilisées actuellement sont efficaces. De même pour la campagne de vaccination qui est en pleine préparation actuellement. Ce sera l’occasion de vérifier si cette dernière a l’effet escompté, permettant un retour à la normale petit à petit.

Pour l’heure, Roselyne Bachelot doit se concentrer sur l’évolution de la situation. Rappelons que les chiffres ont connu une légère hausse depuis quelques semaines. Un changement à noter alors que le nombre de personnes malades et de décès était déjà en baisse. Aussi, si le bilan continue de se dégrader de cette manière, il est évident que la ministre ne pourra pas se rapprocher du monde de la culture. D’autant plus que les rumeurs d’un nouveau confinement continuent d’alerter les français depuis le départ en vacances scolaires pour ce mois de février.

Une isolation partielle déjà en place

Malgré la petite avancée réalisée récemment, la situation pourrait vite se détériorer. On sait d’ailleurs que les Alpes-Maritimes sont dans une très mauvaise posture depuis les derniers jours. Entre les déplacements fréquents et le non-respect des mesures imposées par les autorités, la maladie a pris le dessus. Une situation qui n’est pas avantageuse pour les autorités ! Bien au contraire, ces derniers sont obligés de penser à un nouveau confinement pour la région. La démarche reste toutefois partielle puisque la situation n’indique pas une flambée importante de la maladie. Les mesures sont toutefois toujours en vigueur pour les vacanciers.

Ainsi, les lieux sont soumis à un nouveau confinement les week-ends. Les déplacements restent donc autorisés mais doivent se faire hors de la période de couvre-feu. Les gestes barrières sont tous en vigueur pour éviter une nouvelle propagation rapide de la maladie. Cela inclut notamment le port du masque obligatoire ainsi que le respect des distances exigées en lieu public. De quoi protéger les vacanciers durant cette période.

 

Un nouveau confinement selon Roselyne Bachelot ?

Outre cette région, se peut-il qu’il y ait un nouveau confinement en France ? Roselyne a répondu à la question lors de son passage auprès de la BFMTV. Pour cette dernière, “ on serait obligé de reconfiner ” si une situation particulière se présente. Ce serait notamment le cas si la situation venait à empirer. Un cas de figure que la ministre estime comme peu probable pour le moment. En effet, la crise sanitaire actuelle est loin de prendre de nouvelles proportions dangereuses. Même si de nouveaux malades sont régulièrement recensées, nous sommes loin de la période dévastatrice de l’année dernière. C’est donc un grand pas qui repousse l’idée d’une nouvelle isolation.

Néanmoins, Roselyne Bachelot met en avant l’importance de la prudence. En effet, un nouveau confinement serait à craindre dans la mesure où les mesures ne sont pas respectées. La ministre affirme toutefois qu’ ”on en est loin ”. Une assurance et un encouragement aux français qui se donnent à cœur de respecter les mesures imposées et qui se font vacciner. Le retour à la normale pourrait ainsi se faire dans les plus brefs délais même si petit à petit.


Tony Drouhin

Tony Drouhin - Rédacteur web passionné par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.