Le passeport vaccinal est-il être envisagé en France? (Covid-19)

Le passeport vaccinal est-il être envisagé en France? (Covid-19)
© Hans Lucas / Walid Berrazeg

Partout dans le monde, le coronavirus effraie la population. Dès lors, entre le vaccin et le passeport sanitaire, il y a un fossé.

Coronavirus : en route vers le passeport vaccinal ?

Un an déjà !

L’année 2020 aurait été un vrai casse-tête sanitaire. Dès début janvier, on entend parler d’un virus mystérieux localisé en Asie. À l’époque, personne ne peut alors imaginer que le coronavirus arrivera et décimera l’Europe. Après tout, on n’est pas dans un film catastrophe américain. Hélas, la réalité sera nettement pire. Du reste, de mars à mai et de novembre à décembre, on vit un enfer. Obligés de se confiner et de se priver de ses proches, la planète suffoque. Une série de mesures sanitaires voient le jour : port du masque, distanciation sociale, fermeture des commerces non-essentielle. La population rêve à des jours meilleurs en 2021. Mais rien ne va se passer comme prévu !

Au début, Footix a un air de déjà-vu. En effet, le mot couvre-feu évoque des périodes sombres de l’Histoire. Hélas, s’il faut se résoudre à ça pour éviter des contaminations, pourquoi pas. Hélas, cela n’a pas l’air d’arranger les choses. Pire, les restaurants peinent à livrer leurs repas puisque le gouvernement change de technique. De 20 heures on passe à 18 heures…Sauf pour les gens qui travaillent loin qui ont recours à la traditionnelle attestation. Le coronavirus continue de gagner du terrain sans que l’on puisse faire quoique ce soit pour l’en empêcher.

Les festivités de fin d’années sont plus moroses que jamais. En coulisses, tout le monde espère un traitement ou mieux un vaccin. Évidemment, la technique de fabrication de ce dernier pose question. Personne ne connait les effets de l’ARN messager sur l’organisme à court, moyen et long terme. En France, les septiques gagnent du terrain. Si bien que lorsque les premières doses arrivent, il y a polémique sur la cible prioritaire. Qui aura le dernier mot ? Le coronavirus ou les scientifiques ?

Le débat sur le passeport vaccinal ne fait que commencer

Tout d’abord, au niveau officiel, le secrétaire d’État chargé du tourisme trouve le moment mal choisi pour l’aborder. En effet, d’un point de vue strictement sanitaire, les spécialistes ignorent quelle sera la durée de protection. Avec l’arrivée des variants, cela remet tout en question. Non seulement, on en découvre chaque semaine des nouveaux. Mais en plus personne ne sait si les laboratoires pourront adapter la formule du vaccin contre le coronavirus.

Dans un sondage réalisé par nos confrères du Parisien, les Français vont donner leur opinion. Pour la version locale, à savoir aller au restaurant ou dans des lieux culturels, ils sont beaucoup moins intéressés. Par contre, en ce qui concerne les allez-venues à l’étranger, et notamment pour prendre l’avion, ils ont l’air plus d’accord. Actuellement, il y a beaucoup de démarches administratives spécialement dédiées au coronavirus à faire avant et après le voyage. Test de moins soixante-douze heures, formulaire à remplir, confinement une fois sur place et parfois même à notre retour. La fermeture temporaire de certaines frontières avait d’ailleurs suscité une vive polémique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Passeport: Doit-on s’inspirer des pays voisins ?

En Suède et au Danemark, on commence l’année 2021 avec de la paperasse à remplir. Rassurez-vous, les pays concernés ont mis en place une version électronique. Il n’empêche que  c’est pour la bonne cause ! Une fois remplis, cela devrait faciliter les déplacements à l’étranger comme le quotidien de la population. Par contre, en Estonie, on se contente du test et les voyageurs ne sont pas forcés de se confiner à leur arrivée. Alors, entre ces deux méthodes, qui a raison, qui a tort ? Le coronavirus va finir par nous rendre fou !

Le cas d’Israël est particulier. En effet, concernant sa campagne de vaccination contre coronavirus, le pays a montré l’exemple à toute la planète. En quelques mois, près de 80% de la population a reçu ses deux doses, tous âges confondus. Dès qu’on fait ces dernières, on reçoit un papier officiel qui nous laisse circuler librement. Ce laissez-passez deviendra-t-il la norme dans les mois à venir ? En tout cas, en Grèce, on réfléchit sérieusement à sa création. Après tout, ce pays vit avec le tourisme. Il serait donc logique de protéger les vacanciers comme les locaux.

Alors que certains scientifiques français continuent d’évoquer un troisième confinement contre le coronavirus, la population est prise entre deux feux. D’une part, Footix se demande si la stratégie d’esquive du président Macron va fonctionner. De l’autre, on voit bien que le nombre de cas plafonne et que les centres de vaccinations se remplissent à la vitesse de la lumière. Sommes-nous sur le point de basculer ? Suite au prochain épisode !

En tout cas, chez Cyril Hanouna, la tension était vive à ce sujet. On vous laisse découvrir les images et on attends votre avis avec impatience !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.